LA PRESSE.be – Missions

En tant qu’Alliance des médias d’information, représentative des éditeurs de presse quotidienne francophone et germanophone belge, le fonctionnement de LA PRESSE.be peut être symbolisé sous la forme d’un sablier représentant la convergence d’éléments variés vers un point central et leur rediffusion vers des destinataires multiples.

Les différentes missions de LA PRESSE.be peuvent ainsi être rattachées soit à une fonction centralisatrice, soit à une fonction redistributrice. Ces deux types de missions se recoupent au sein d’une fonction centrale, celle d’interface.

Les missions à visée centralisatrice sont les suivantes:

  • collecte d’informations susceptibles d’intéresser les membres: veille informationnelle, juridique, technologique,… tant au niveau belge qu’européen et international (consultation quotidienne de la presse, de newsletters et sites web dédiés au secteur, mise en œuvre d’un réseau de contacts, colloques, conférences,…);
  • collecte de données sectorielles pertinentes: diffusion, lectorat, emploi, chiffre d’affaires, consommation de matières premières (papier,…), évolutions en cours,…;
  • développement de la coopération entre les membres via l’échange d’informations, la confrontation des points de vue et l’étude de problématiques communes;
  • centralisation des besoins et attentes des membres dans le cadre de dossiers et problématiques gérés sectoriellement;
  • centralisation de demandes de tiers concernant le secteur/les membres: monde politique, administrations, milieux universitaires, autres intervenants du secteur (autres associations d’éditeurs, autres médias, AJP, autres organismes sectoriels – AADJ, CDJ, Conseil de la Publicité,…);
  • mise en commun de besoins, analyses, … avec d’autres associations d’éditeurs (informelle ou formelle, au sein de commissions permanentes ou groupes de travail ad hoc);

En tant qu’interface, LAPRESSE.be procède à l’analyse, au traitement et à la coordination des données et informations collectées ainsi que des attentes exprimées. Elle s’assure ensuite de répercuter celles-ci de manière claire et sous la forme la plus adéquate, soit vers ses membres, soit vers les tiers, dans le cadre des missions redistributrices.

Les missions à visée redistributrice sont les suivantes :

  • rédaction de notes d’information aux éditeurs ou à leurs services spécifiques;
  • défense des intérêts moraux et matériels de la presse d’information à l’égard des pouvoirs publics européen, fédéral, communautaire, régionaux et locaux notamment via la préparation des dossiers de lobby, la diffusion de mémorandums, de positions, …
  • dynamisation de l’image de la presse quotidienne et promotion du secteur;
  • amélioration de la prise en considération de l’importance des entreprises de presse francophones et germanophone par la mise en valeur de leur rôle social, économique et démocratique ;
  • représentation sectorielle au sein de nombreuses instancesbelges : AADJ (Association pour l’autorégulation de la déontologie journalistique), CDJ (Conseil de déontologie journalistique), Conseil de la Publicité, Conseil central de l’économie, CIM (Centre d’information sur les médias), Paper Chain Forum, CSEM (Conseil supérieur de l’éducation aux médias), …; et au sein d’organisations européennes et internationales(ENPA, WAN-IFRA, …) ;
  • représentation à l’égard de tous tiers ;
  • négociation et conclusion d’accords sectoriels entre ses membres et d’autres intervenants du secteur ou des tiers, pouvoirs publics, organisations ;
  • suivi des conventions conclues et des obligations souscrites;
  • développement d’activités dans le domaine de la promotion, de la communication et de la vente, tendant à soutenir la presse quotidienne, notamment d’actions d’incitation à la lecture et d’éducation aux médias (OMQ (Ouvrir Mon Quotidien) et OMQ numérique, partenariat avec la Fédération Wallonie-Bruxelles pour Journalistes en herbe,…) et de conventions de diffusion de la presse auprès des bénéficiaires de certains organismes publics;
  • proposition de projets sectoriels d’innovation (technologique, marketing, analytique,…)
  • suivi des litiges gérés collectivement;
  • développement de l’image de la presse quotidienne comme partenaire-média privilégié pour les pouvoirs publics: coordination de campagnes de communicationdans le cadre de différentes conventions.