La presse quotidienne contre les fake news

juillet 11, 2019
Tatiana Debrabandere

LA PRESSE.be a lancé une vaste campagne de sensibilisation afin de toucher le grand public, et surtout les jeunes citoyens à la fragilité de l’information et à mettre en évidence le rôle essentiel de la presse dans son traitement et sa diffusion.

Les informations sont précieuses et fragiles. Aujourd’hui, elles se propagent à toute vitesse.
Tweets approximatifs. Like à l’aveuglette. Scoops non vérifiés. Fake News. Désinformation.

Une fake news a 70% de chances de plus qu’une véritable information d’être partagée sur les réseaux sociaux.
Elle s’y propage six fois plus vite.

Brexit, élections américaines, élections brésiliennes,…nos démocraties prennent douloureusement conscience des conséquences de la désinformation.
Face à ce phénomène, la presse quotidienne s’engage chaque jour pour offrir aux citoyens des informations dignes de confiance.

Le symbole visuel retenu pour représenter la fragilité de l’information est l’œuf. Il est l’élément central de plusieurs spots (de 50, 20 et 10 secondes) qui permettront au public de visualiser les échanges de plus en plus nombreux et rapides d’informations et les dégâts que peuvent causer les fake news. (Dans une démarche consciente de la responsabilité sociétale qui incombe aux éditeurs, les œufs utilisés lors du tournage de ces différents spots étaient impropres à la consommation.)

Ces spots ont été diffusés sur les réseaux sociaux, dans les cinémas et en télévision.
Un visuel destiné aux médias imprimés et à l’affichage est également centré sur la symbolique de l’œuf.
Un spot radio a aussi été réalisé avec comme fil rouge les risques de déformation inhérents à l’échange d’informations, sur le principe du téléphone sans fil : plusieurs personnes se transmettent une information en la déformant petit à petit, de manière humoristique. La figure de Donald Trump a été retenue car il personnifie la problématique des fake news.

L’objectif de cette campagne est de toucher essentiellement les jeunes via les médias qu’ils consultent le plus (médias en ligne et radio) mais d’atteindre également la totalité du public à travers l’ensemble des médias.

Tous les médias contactés en vue de cette campagne ont montré un intérêt marqué pour cette problématique et soutiennent l’initiative de LA PRESSE.be. Outre les publications (quotidiens et magazines) et sites des éditeurs membres, cette campagne sera diffusée en radio et télévision par la RTBF, sur tous les médias de RTL Belgium, sur l’ensemble des télévisions locales et sur les trois radios de N-Group (Nostalgie, NRJ et Chérie FM). Brightfish diffusera également la campagne dans les cinémas.